19 avril 2009

Nuit et brouillard (Jean Ferrat)

avec une pensée pour Ernest le cousin de mon papa, qui fut déporté à Dachau à 15 ans pour avoir été au mauvais endroit au mauvais moment !

Il revenait simplement de son travail à l'usine quand un pont a sauté et les allemands ont pensé qu'il était l'auteur du sabotage.

Depuis son retour il n'a plus pu manger que l'équivalent d'un pot de yaourt par repas tant son estomac s'est attrophié !!

http://www.youtube.com/watch?v=dey3HRTJKEM

Merci à Soleillade du blog au fil de garrigue

http://aufildegarrigue.canalblog.com/

ps: par contre j'ai mis ton lien sur celui que je mets directement de you tube il y a des trucs en plus, bizarre ! j'étudierai ça plus approfondi dans quelques jours à tête reposée !

Bon je ne dois vraiment pas être douée car ça ne marche toujours pas pourtant le tuto de soleillade était clair ! est ce moi qui émet des mauvaises ondes ?? !!

Ca y est !! un très grand Merci à Soleillade qui m'a soutenu et n'a pas perdu patience. En fait je ne cliquais pas sur <> !!

Nuit et brouillard

by Jean Ferrat

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiraient la nuit de leurs ongles battants
Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent

Ils se croyaient des hommes, n'étaient plus que des nombres
Depuis longtemps leurs dés avaient été jetés
Dès que la main retombe il ne reste qu'une ombre
Ils ne devaient jamais plus revoir un été

La fuite monotone et sans hâte du temps
Survivre encore un jour, une heure, obstinément
Combien de tours de roues, d'arrêts et de départs
Qui n'en finissent pas de distiller l'espoir

Ils s'appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel
Certains priaient Jésus, Jéhovah ou Vichnou
D'autres ne priaient pas, mais qu'importe le ciel
Ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux

Ils n'arrivaient pas tous à la fin du voyage
Ceux qui sont revenus peuvent-ils être heureux
Ils essaient d'oublier, étonnés qu'à leur âge
Les veines de leurs bras soient devenues si bleues

Les Allemands guettaient du haut des miradors
La lune se taisait comme vous vous taisiez
En regardant au loin, en regardant dehors
Votre chair était tendre à leurs chiens policiers

On me dit à présent que ces mots n'ont plus cours
Qu'il vaut mieux ne chanter que des chansons d'amour
Que le sang sèche vite en entrant dans l'histoire
Et qu'il ne sert à rien de prendre une guitare

Mais qui donc est de taille à pouvoir m'arrêter ?
L'ombre s'est faite humaine, aujourd'hui c'est l'été
Je twisterais les mots s'il fallait les twister
Pour qu'un jour les enfants sachent qui vous étiez

Vous étiez vingt et cent, vous étiez des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiriez la nuit de vos ongles battants
Vous étiez des milliers, vous étiez vingt et cent

Posté par Loubabou à 13:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Nuit et brouillard (Jean Ferrat)

  • Pour mettre une vidéo, sur youtube (ou dailymotion seul leur vocabulaire diffère), tu prends en "copier" le contenu intégral de "intégrer une vidéo sur un site". Ici pour ta vidéo c'est : [] sans les crochets que je mets uniquement pour que tu puisses lire le texte. Donc, tu vois que c'est long, tu le prends en copier, puis sur ton message canalblog, tu vois dans la barre d'outils ce symbole : Tu cliques dessus, ton message va passer en langage système, tu colles le langage cabalistique que tu as copié, tu recliques sur et miracle tu as ta vidéo dans ton message )

    Posté par Soleillade, 19 avril 2009 à 13:31 | | Répondre
  • Ce qui était entre les [ ] a disparu, je t'envoie l'intégralité de mon message par mail
    Le savoir ne vaut que s'il est partagé

    Posté par Soleillade, 19 avril 2009 à 13:32 | | Répondre
  • Je t'ai envoyé un tuto pour insérer ta vidéo sur ton blog. Malheureusement j'ai vu après que tu as mis une adresse hotmail. Or il y a un souci entre mon fournisseur d'accès et hotmail. Ma fille ne reçoit jamais mes mails. Donc, si tu avais une autre adresse mail, tu as la mienne, je te renverrai le tuto. J'ai mis des captures d'écran dans le corps du message et non en pièce jointe pour que tu n'ais pas de souci à l'ouverture.
    Bon dimanche

    Posté par Soleillade, 19 avril 2009 à 13:54 | | Répondre
  • Penses à regarder dans ton courrier indésirable

    Posté par Soleillade, 19 avril 2009 à 14:06 | | Répondre
  • Il n'y avait aucune raison pour que tu n'y arrives pas toi aussi Comme d'hab, il suffit d'avoir la clé )

    Posté par Soleillade, 20 avril 2009 à 12:14 | | Répondre
  • FERRAT

    Bonjour,
    Très grande chanson de Jean FERRAT dont le père il faut le rappeler est une victime de la déportation.
    Pierre

    Posté par pierre, 24 mai 2009 à 19:17 | | Répondre
Nouveau commentaire